Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des cerises ..!

dimanche 13 mai 2012

Ris de veau fermier aux morilles



Ris de veau fermier aux morilles

Voici la seconde recette de ris de veau fermier promise la semaine dernière, une recette festive et terriblement gourmande.

Source  : Pierre Marchesseau - Recettes des terroirs

Pour 4 personnes

500 grammes de noix de ris de veau fermier
1,5 litre de fond de veau
200 grammes de morilles
100 grammes d'échalotes
40 grammes de beurre
50 cl de crème fleurette
3 branches de cerfeuil
3 feuilles de sauge
Sel fin de cuisine,
Poivre noir en grains du moulin.

La veille faire dégorger les noix de ris de veau dans de l'eau froide pendant 6 heures.

Le jour même, mettre les noix de ris de veau et recouvrir avec le fond de veau froid. Laisser bouillir 2 minutes, rincer et réserver.

Réserver 20 cl du fond de veau pour la cuisson de morilles.

Débarrasser les noix de leurs peaux, nerfs et cartilages.

Les essuyer et laisser reposer au moins une heure.

Nettoyer et égoutter les morilles.

Éplucher les échalotes et faire fondre dans une poêle 20 grammes de beurre pour les faire sauter à feu doux.

Ajouter les morilles et laisser cuire 15 minutes.

Égoutter les morilles et réduire le jus de moitié.

Incorporer la crème et remettre les morilles dans la poêle pendant 10 minutes.

Réserver.

Dans une sauteuse faire fondre 20 grammes de beurre et faire dorer les noix de ris de veau.

Couvrir et laisser mijoter 20 minutes.

Laver, effeuiller et hacher le cerfeuil puis dresser et napper de sauce.

Décorer de quelques pluches de cerfeuil.






Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

27 commentaires:

  1. Cette fois je passe mon tour mais ta cassolette donne envie.
    Bonne fin de week-end, bises
    Brigitte

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup le ris de veau mais il y a déjà un certain temps que je n'en ai pas fait...
    Aux morilles, cela doit être extra !
    Bonne semaine :)

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu le dis "terriblement gourmand"... Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. delicieux plat! Bonne semaine Amélie,
    bises
    Lou

    RépondreSupprimer
  5. Une cocotte très appétissante surtout avec la saveur des morilles ça doit être fabuleux ! bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Quel délice pour moi encore ! c'est comme ça que je les cuisine alors je sais de quoi je parle ! bises

    RépondreSupprimer
  7. Je salive devant tes photos ! Superbe. Bonne soirée, bises !

    RépondreSupprimer
  8. Olalala des ris de veau, des morilles :-)
    J'adooore ça !
    c'est quand que je viens manger chez toi déjà?
    de gros bisous gourmands ma belle :*)

    RépondreSupprimer
  9. Tout est festif dans ce plat, y compris le contenant, hi!!!!! Tu as de la chance d'avoir des morilles. Ici, sur les marchés, elles sont à 120€ le kg! En même temps, je n'ai jamais cuisiné le ris de veau, et ton plat me tente terriblement! Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Superbe. Une recette grande classe tout en saveurs et délicatesse, avce un verre de grand Bourgogne blanc. bELLE SEMAINE

    RépondreSupprimer
  11. Merci merci pour cette belle recette.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Là tu me prends carrément par les sentiments avec cette recette.

    RépondreSupprimer
  13. Un plat très fin et au bon parfum de la morille, un délice merci. Bises

    RépondreSupprimer
  14. c'est bien appétissant, j'aime beaucoup
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique présentation et une cocotte des plus raffinée. J'aime beaucoup les morilles et longtemps que je n'en ai pas mangé, le coût est assez prohibitif!Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet quand on achète chez le boucher, mais en direct à la ferme c'est au m^me prix que tout le reste du veau, c'est à dire moins de 9.5O le kilo. Le seul bémol c'est que c'est à chacun son tour (la pauvre bête n'a que deux ris)

      Supprimer
  16. Ave ce temps c'est tout à fait le genre de plat qu'il me faut pour me réchauffer et remonter le moral ! Trop bon !
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  17. Miam !! C'est si bon le ris de veau, et aux morilles encore mieux !!

    RépondreSupprimer
  18. Cela fait une éternité que je n'ai pas mangé de ris. Délicieux. Avec les morilles, c'est le top du top.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  19. Cocottes de luxe pour produits de luxe Un régal pour les yeux et
    les papilles Merci et bon weekend de l'Ascension BBBZZZ

    RépondreSupprimer
  20. Un plat que je goûterais avec un grand plaisir !
    Très bonne soirée en ce vendredi,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  21. Il y a si longtemps que je n'ai mangé de ris de veau, j'adorais ça quand j'étais jeune et je ne pense jamais à en faire. Donc, je salive devant ton plat si raffiné qui me fait trop envie.
    Bonne journée. Bises.

    RépondreSupprimer
  22. où trouvez vous votre ris de veau? un boucher m'a dit sur commande 50euros le kilo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le dis plus haut, à la ferme quand j'achète un quart de veau fermier. (Je n'ai pas le ris à chaque fois, ce qui est normal que chacun l'ai à son tour), mais ce n'est pas non plus un plat que l'on fait souvent, sinon, il n'a plus rien de festif.
      Je cherche et sélectionne les bonnes adresses de produits le plus naturels possible, et surtout du respect des animaux. Je partage avec mes lecteurs tous mes bons plans économiques et gustatifs (vins, fromages, farines, viandes, volailles). A chacun de faire comme moi ensuite.

      Supprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !