BIENVENUE DANS MON UNIVERS !


Bienvenue dans mon univers

Ma délicieuse grand-mère, m’a transmis son amour et goût pour la cuisine et les bonnes choses..!
Je poste le meilleur de mes recettes testées, avec le goût du partage qui va de paire avec la cuisine.
Recettes traditionnelles, et très souvent revisitées. Cuisine gaie, colorée et créative.

"Cet espace est dédié à Amélie ma "formidable Mamy" et à toute ma famille ♥ "

Les recettes sont glanées au fil des années, très souvent de mon cru, ou familiales, mais chaque fois que je possède la source, je la cite.
Le premier fournisseur de la Table Lorraine d'Amélie est le Jardin d'Amélie, bio et aux variétés diverses.

La santé commence dans l'assiette !

* Les recettes lorraines sont toujours authentiques avec livres sérieux à l'appui.
Pour les revisitées, elles sont de mon cru mais toujours sur une base solide et avec des produits de chez nous..!



*INDEX DE TOUTES LES RECETTES (Mise à jour récente)

*Index des recettes Lorraines

*Recettes festives


*Quelques idées de menus festifs








La recette la plus demandé : Pâté lorrain

La recette la plus demandé : Pâté lorrain
La recette la plus demandée : Pâté lorrain

vendredi 30 septembre 2016

Clafoutis-moelleux aux 3 prunes, amandes et Amaretto


Clafoutis-moelleux aux 3 prunes,  amandes et Amaretto

Encore un clafoutis...! Oui, on adore et on aime les diversifier.
Celui-ci est moelleux, fondant avec un bon goût d'amande.
Aux prunes de saison, quetsches, reine-Claude et grosses prunes jaunes très charnues
qui ont apportés des saveurs complémentaires très gourmandes.
L'Amaretto vient renforcer la saveur amande avec discrétion et les amandes éffilées
apportent le croquant à chaque bouchées...on l'a adoré celui-ci ..!
Recette familiale.

Pour 6 personnes

600 g de prunes (quetsches, Reine Claude, grosses prunes jaunes)
2 œufs entiers + un jaune d’œuf
120 g de crème + 120 de lait tièdes (40°)
40 g de poudre d'amande
40 g de farine 
40 g de beurre fondu 
60 g de sucre
une pincée de sel
vanille (une gousse) ou en poudre Bio
Amaretto 3/4  c à c
Amandes effilées pour le fond et le dessus
Sucre cassonade pour le moule + 20 g de beurre

Préchauffer le four à 200°

Laver et ouvrir les prunes en deux, retirer les noyaux.
Beurrer le plat à clafoutis généreusement, puis saupoudrer de sucre cassonade partout.
Parsemer d'amandes effilées.
Puis disposer les prunes ouvertes par dessus
(pour moi, une couche généreuse avec les fruits sur le côté pour en avoir plus).
Arroser d'Amaretto les fruits.

La pâte :
Mélanger le sucre et les œufs (3 jaunes, deux blancs), puis le lait et la crème tièdes.
(cela empêche que le clafoutis soit en deux couches en fin de cuisson).
Puis ajouter la poudre d'amande, la farine, la vanille, le sel,  bien fouetter.
Quand tout est bien lisse ajouter le beurre fondu.
Répartir sur les fruits, parsemer d'amandes effilées.
Enfourner 10 mn à 200°, puis prolonger 25 mn à 180°
Déguster tiède ou froid à température ambiante.



Autres clafoutis 

                                              





Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

mercredi 28 septembre 2016

Sauté de dinde à la moutarde, champignons et lardons


Sauté de dinde à la moutarde, champignons et lardons

Facile, rapide et peu onéreux..!
Un plat délicieux qui accompagnera avec bonheur des tagliatelles maison,
ou du riz pilaf, ou même des pommes de terre vapeur.
On privilégiera une volaille bio pour la saveur et pour la tenue de la chair.
Peu onéreux, le kilo de filet bio est à 15 euros le kilo chez les producteurs.


Pour 4/5 personnes

500 g de filet de dinde
100 g de petits champignons de Paris (pour moi en boite) ou autres
50 g de lardons salés
40 g d'échalote 
1 c à s de moutarde ancienne (en grains)
1 c à s rase de moutarde forte
15 cl de bouillon de volaille (maison pour moi)
15 cl de crème liquide
1 c à s rase de maïzena
1 c à s de sauce Worcestershire
poivre et herbes fines
1 c à s d'huile d'olive + une noix de beurre


Sauté de dinde à la moutarde et ses tagliatelles maison
- Émincer le filet de dinde en lamelles d'un bon centimètres de large 
(Veiller à couper les morceaux de même taille pour faciliter la cuisson)
- Émincer l'échalote
- Dans un bol, préparez les 2 moutardes, la sauce Worcestershire,
la maïzena (bien mélanger) réserver.
- Chauffer une sauteuse ou poêle avec l'huile et le beurre.
- Ajouter les lamelles de dinde sans trop de coloration, et saisir d'un côté, 
puis remuer avec une spatule et ajouter l'échalote émincée.
- Ajouter les champignons et lardons.
A feu doux remuer le tout et déglacer avec le bouillon de volaille (pour moi maison)
ou un bouillon cube bio avec 15 cl d'eau.
- Reprendre l'ébullition à feu vif quelques minutes.
Puis ajouter le mélange (sauce  Worcestershire, crème et maïzena) tout en remuant bien.
- Laisser reprendre l'ébullition.
- Poivrer.
- La sauce va épaissir et devenir onctueuse.
Goûter, rectifier au besoin (le lard est salé, les champignons sont salés, le bouillon l'est aussi,
alors attention de ne pas en mettre trop)

- Servir avec des pâtes maison ou du riz ou pommes de terre vapeur persillées.









Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

lundi 26 septembre 2016

Les "tofailles" de ma maman (recette lorraine)


Les "tofailles" de ma maman (recette lorraine)

Les tofailles, recette de pommes de terre, typiquement vosgienne 
et surtout des Hautes Vosges. 
Chaque ménagère avait sa recette, sa manière de les préparer.
Certaines les coupaient en rondelles, d'autres en frites, on y ajoute des oignons et des lardons
ou nature plus simplement. Cuisinées au lard, à l'huile, au saindoux ou graisse d'oie.
Le plat du soir dans de nombreuses famille des années 60/70 servi avec un reste de viande, une pièce fumée, de la charcuterie ou un Munster fermier et toujours avec une belle salade verte.
A l'origine ce plat cuisait, mijotait de longues heures au coin de la cuisinière. 
Ce plat typique est encore servi dans les Hautes Vosges dans le menu marcaire des fermes
auberges accompagnant une pièce fumée aussi bien du côté vosgien que celui alsacien.

Pour 6 personnes

1 kg de pommes de terre 
150 g de lard fumé paysan (bio de préférence)
2 oignons moyens émincés
sel, poivre
3 c à s d'huile ou autre corps gras de votre choix


Peler les pommes de terre et les laver.
Peler et ciseler l'oignon en fines tranches
Tailler le lard en lardons (pas trop fins)
Détailler les pommes de terre  en frites pour ma maman 
en grosses rondelles pour d'autres.
Chauffer le corps gras dans une cocotte en fonte (c'est mieux, chaleur bien répartie)
Fondre doucement les oignons à feu doux (8/10 mn)
Ajouter les pommes de terre et les lardons.
Bien enrober le tout avec les oignons fondus.
Laisser saisir 5 minutes à découvert, remuer avec une spatule, puis poser le couvercle.
Laisser mijoter à feu doux 45 mn en retournant de temps en temps.
Saler, poivrer en milieu de cuisson 
(le sel gêne la cuisson des pommes de terre de cuire en début de cuisson)
Les pommes de terre sont cuites quand elles sont fondantes et légèrement dorées.
Servir avec ou non une persillade et surtout une salade verte bien relevée. 








Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

vendredi 23 septembre 2016

COBBLER AUX QUETSCHES


Cobbler aux quetsches

Après les mirabelles de Lorraine, nous avons les quetsches et les prunes d'Alsace, un régal
pour moi qui aime beaucoup les fruits acides qui ont plus de saveurs.
Grande hésitation entre le crumble et le cobbler mais ce dernier fait l'unanimité
à la maison, c'est un dessert parfait !
Cela ressemble à un crumble mais c'est une pâte à gâteau qui est 
déposée sur un lit de fruits juteux (indispensable).


Ingrédients pour 4 à 6 personnes:

La pâte :

100 g de beurre demi-sel mou 
150 g de farine
50 g de sucre roux + 1 c.à s.
3 c à s de yaourt nature (grec)
1 œuf
1/2 sachet de levure chimique
Un peu de vanille en poudre


La garniture :
50 g de sucre à confiture 
(ou sucre en poudre + une c à c de pectine)
1 c. à s. de fécule de maïs
1 kg de quetsches bien mûres
1/2 citron + zeste râpé
1 c.à s. de sirop d'agave


1. dénoyautez les prunes et coupez les en deux.

2. Mettez-les dans un saladier, avec le jus du demi citron, la fécule de maïs et le sucre à confiture (pour une meilleure gelée).

3. Mélangez délicatement et versez dans un plat à gratin ou un moule à manquer beurré et fariné ou dans des bocaux pour individuels.

4. Préparez la pâte : mélangez la farine avec la levure, 50 g de sucre roux, le sel.

5. Ajoutez le beurre mou et sabler pour obtenir une pâte proche de celle d'un crumble.

6. Ajoutez ensuite l'œuf préalablement battu en omelette et le yaourt et la vanille. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte collante et épaisse.

7. Déposez de grosses cuillerées de pâte sur les fruits (4 à 6 cuil. selon le nombre de parts souhaitées).
Saupoudrez avec du sucre roux et enfournez pour 40 à 45 minutes à 180°.

8. Servir chaud ou tiède avec une boule de glace au citron ou vanille qui fond sur le dessert, ou de la crème épaisse d 'Ysigny.

**Un délice, plein de contrastes, doux, acide, crousti-fondant, moelleux, 
juteux et terriblement gourmand !


Autres Cobbler


 





Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 

Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

mercredi 21 septembre 2016

Canette confite aux herbes au four


Canette confite aux herbes au four

Le plat de dimanche : une canette confite au four dans sa propre graisse farcie d'herbes
aromatiques, cuisson douce au four, un délice fondant pas sec du tout.
Recette simple et facile.
En fin de cuisson on videra la graisse rejetée et on déglacera la cocotte avec du Porto ou un vin
blanc si on préfère pour avoir un petit jus d'accompagnement sans gras.

Pour 4 personnes

Une canette de 2 kg bio (pour nous)
thym, romarin, laurier et sauge frais
sel, poivre

Pour le jus
15 cl de Porto
10 cl de fond de veau (pour moi surgelé maison)
sel, poivre, échalotes


Préchauffer le four à 200°
Saler, poivrer, l'intérieur du canard, puis y mettre le bouquet d'herbes fraîches.
Déposer le canard dans la cocotte en fonte sans corps gras.
Poser le couvercle et enfourner et baisser le four à 180°.
Laisser cuire doucement pendant 1 heure 30 mn pour ce poids là.
Puis retirer le couvercle et laisser cuire 10 mn afin de bien dorer.
Retirer le canard, puis vider la graisse dans un bol (attention c'est très chaud)
Remettre la cocotte sur le feu, ajouter une échalote ciselée et la laisser colorer doucement
puis déglacer avec le Porto 7 mn, puis le fond de veau.
Reprendre ébullition, saler, poivrer.
Réserver pour servir avec la canette confite.

Accompagnements : Gratin de pommes de terre et légumes verts








Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

lundi 19 septembre 2016

Haricots Tarbais à l'arrabiata


Haricots Tarbais à l'arrabiata

Premier Haricot français à avoir obtenu un Label Rouge en 1997, le Haricot Tarbais se distingue par la finesse extrême de sa peau qui facilite la cuisson et le rend incomparablement délicat en bouche, léger et digeste. Particulièrement pauvre en amidon, sa chair est d'une remarquable tenue. Il n'éclate pas durant la cuisson, ne s'écrase pas en purée dans l'assiette, mais, son heure venue, fond sur la langue et vous régale de sa délicieuse onctuosité. Le Haricot Tarbais dispose de qualités de cuisson exceptionnelles : un temps de cuisson de 10 à 50 % inférieur aux autres variétés*, une reprise en eau 10 à 20 % supérieure aux autres variétés*
Recette personnelle avec haricots Tarbais frais, tomates et piments frais du potager. 
Arrabiatta : ( veut dire enragé, sauce au piment et à l'ail)


Pour 4 personnes

400 g de haricots tarbais (frais) pour moi.
un demi-oignon, une gousse d'ail, laurier, thym

** (s'ils sont secs faire tremper 12 heures dans l'eau froide)
Le lendemain, les égoutter, les rincer et les blanchir 20 mn dans de l'eau froide au départ. 

Le
Sauce 
3 c. à soupe d’huile d’olive 
200 g de pancetta (pour moi lard fumé paysan) (Facultatif)
1 piment de Cayenne frais du jardin épépiné ou flocons de piments secs
2 à 3 gousses d’ail (suivant leur taille)
1 litre 50 de coulis de tomate maison

(tomates, oignon, ail, laurier, sel, poivre) cuit 30 mn et passé au tamis).

Faire revenir dans l’huile d’olive la pancetta  , le lard coupé en petits dés 
Ajouter ensuite le piment épépiné coupé en petits dés,
 et faire revenir environ 1 minute, ajouter les gousses d’ail émincées
 ainsi que 1,5 litre de coulis de tomates maison saler*(attention, le lard est salé), poivrer. 
Réserver le temps d'y ajouter les haricots blanchis.


Les haricots Tarbais (Frais)

La veille : 
Écosser les haricots, les laver à l'eau froide.
Je les met à tremper dans de l'eau fraîche au frigo 12 heures malgré qu'ils soient frais.
(cela les mets tous au même niveau d'humidité pour la cuisson).

Le lendemain :
Les égoutter, puis les mettre dans un grand faitout avec 3 litres d'eau froide
un oignon, une feuille de laurier frais (ou 2 sèches), du thym, de l'ail.
(ne pas saler de suite, cela durcirait la peau des haricots, ils prendront le sel 
dans la 2 eme cuisson dans la sauce).
Porter à ébullition pendant 20 mn.
Les égoutter et les ajouter à la sauce préparée précédemment.
Finir la cuisson à feu doux pendant 1. heure à 1.20 h ..goûter pour avoir la bonne cuisson.
(certains sont plus longtemps que d'autres suivant la saison)
Remuer souvent avec une spatule, cela a tendance a attacher au fond de la casserole.
Servir chaud ! 








Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 

Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

vendredi 16 septembre 2016

Compote de mirabelles aux épices


Compote de mirabelles aux épices

La mirabelle, le fruit d'or de notre belle Lorraine...!
Un reste de fruit a utiliser avant qu'il ne s’abîme...une compote aux épices, ces fruits là (prunes
de toutes sortes s'accommodent bien des épices)
Servis bien rafraîchis c'est un délice ou accompagnés d'une boule de glace vanille
et pour ma part une glace crémeuse au citron.

Pour 6 personnes

 500 g de fruits dénoyautés
70 g de sucre cristallisé
1/2 c à c de pectine
le jus d'un demi citron Bio
un demi bâton de cannelle
une demi étoile d'anis
un demi bâton de vanille ouvert en deux et gratté
un peu de muscade (une pincée)
1 capsule de cardamome

Lavez et dénoyautez les fruits, les mettre dans une casserole avec les épices, le jus de citron
 et le sucre et la pectine (ou sucre à confiture, cela apportera une rondeur en bouche et un moelleux).
Portez doucement à ébullition pendant 15 mn (environ) en remuant de temps
 en temps pour que cela n'accroche pas au fond.
Mettre en pot et laissez refroidir.
Servir avec spéculoos ou glace vanille.







Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.