lundi 20 janvier 2020

Cabillaud vapeur riz pilaf et ses légumes de saison, sauce crème moutarde au citron et câpres


Cabillaud vapeur riz pilaf et ses légumes de saison,
sauce crème moutarde au citron et câpres

Une recette très simple pour un repas plutôt diététique, 
Un filet de cabillaud et ses légumes de saison cuisson vapeur,
accompagné d'un riz pilaf (mon préféré) et d'une petite sauce
moutarde à la crème, citron et câpres.

Pour 2 gourmets

2 filets de cabillaud
5/6 blancs de poireaux (pour nous du potager)
une mini butternut du potager 
4 têtes de brocolis
un citron pour servir

Mettre à cuire les légumes à la vapeur 12/15 mn.
Puis cuire le cabillaud 8 à 10 mn à la vapeur (suivant son épaisseur)
On peut cuire tout ensemble si on le veut, mais en surveillant le poisson,
un poisson trop cuit est sec (au besoin, on le retire avant les légumes).


Le riz Pilaf

20 g de beurre, 1/2 oignon émincé, ail et persil
Une dose de riz Basmati (20 cl) - 2 doses de bouillon (40 cl)

Faire revenir l'oignon émincé dans le beurre chaud, ajouter un peu de persil et d'ail hachés.

Ajouter le riz, faites revenir  2 mn à feu doux, en remuant avec une spatule.

Ajouter le bouillon de volaille 2 fois le volume de riz.

Laissez mijoter à feu doux 13à15 mn ou au four 180° 
(suivant indication du paquet).


Sauce
(comme une vinaigrette)

2 c à s de crème ou yaourt pour alléger
une demi  c à café de moutarde 
le jus d'un demi-citron bio
une  c à s de câpres
un peu de ciboulette.

deux câpres à queue pour décorer
un peu de curry pour l'assiette
citron à volonté.

Délicieux, plein de saveurs et sans aucune culpabilité .. j'adore..!








Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

mercredi 15 janvier 2020

Le gâteau marbré au yaourt vanille - chocolat - noisettes


Le gâteau marbré au yaourt vanille - chocolat - noisettes

Toujours en quête de nouveautés pour les goûters d'hiver.. Bien calée au chaud
devant un bon feu de cheminée après une balade en forêt.
Un marbré, retour en enfance..! On adore.
Il y a déjà d'autres marbrés sur le blog.
Celui-ci aux noisettes et chocolat au lait et pâte de noisette...! 
Sur une bonne base classique au yaourt, facile, rapide, inratable...!

Pour un moule à cake normal

un yaourt nature ou vanille
Prendre le pot de yaourt vide comme gobelet doseur.
2 oeufs entiers
2 pots de farine
1 pot de poudre de noisettes
1.5 pot de sucre semoule
0.75 du pot d'huile (moitié huile de  noisette et huile neutre)
un sachet de levure chimique
une pincée de sel
un peu de vanille en poudre bio
50 g de chocolat au lait
30 g de pâte de noisettes (Milka)
15 g de cacao amer

Reduire en poudre le chocolat et la pâte de noisette Milka, ajouter y le cacao.
Pour moi au Thermomix 10s/V5
Réserver.

Mettre les poudres ensemble
(Sucre, farine, levure, vanille, sel)
Dans un autre saladier, mélanger les liquides
(oeufs, huiles, yaourt)
Ajouter le mélange des poudres en ajoutant cuillère par cuillères tout en fouettant au robot.
Ne pas battre longtemps, juste bien mélanger.
Séparer en deux la pâte.
Une restera vanillée et dans l'autre ajouter la poudre de chocolats.

Garnir un moule à cake de papier sulfurisé.
Remplir le moule en alternant les pâtes.
Enfourner 40 à 45 mn à four préchauffé 180°.
Piquer avec une aiguille ou lame de couteau, elle doit ressortir séche.

Démouler sur une grille.










Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

lundi 13 janvier 2020

Blettes à la crème d'ail et parmesan


Blettes à la crème d'ail et parmesan

Il y a déjà pas mal de recettes avec des blettes sur ce blog, on adore cela, un légume pas
compliqué a cultivé et qui donne presque toute l'année si on décale les semis.
J'en cultive de plusieurs espèces, les préférées, les blondes (plus douces, moins terreuses),
et surtout celles de couleurs qui sont tendres à souhait et d'une grande finesse en goût.
Je garde un bout de feuille tendre à chaque côtes et bien sur les fines de l'intérieur de la plante.
Cette recette n'est pas avec une béchamel, mais une crème de parmesan (du vrai,  ramené d'Italie
par mon voyageur de fils) et d'un peu d'ail.
Un délice qui nous a bien plu !

Pour 4 personnes

un kilo de blettes (75 % de côtes et 25 % de feuilles tendres)
200 g de crème liquide
100 g de parmesan râpé
2 gousses d'ail
30 g de beurre
sel, poivre, muscade
un demi  citron

Vos côtes et feuilles étant lavées et egoutées.
Les découper en tronçons et les blanchir 12 à 15 mn dans de l'eau
bouillante salée, citronnée.
Les égoutter et refroidir sitôt cuites.
Dans une casserole, chauffer la crème et ajouter le parmesan râpé par vos soins.
Laisser fondre, bien mélanger.
Dans une sauteuse, fondre le beurre, piquer les gousses d'ail aux dents d'une fourchette et frotter partout la sauteuse, l'ail va se diffuser en douceur dans le beurre.
Ajouter les blettes égouttées, remuer le tout afin que toutes les saveurs s'expriment.
Ajouter la crème de parmesan.
Rectifier l'assaisonnement, sel, poivre, muscade.
Mettre en cassolette et gratiner au four 10 mn.





Autres plats de blettes :

Blettes multicolores sauce poulette
tarte cheesecake aux blettes et chorizo
Tarte aux blettes sauce Mornay, sur concassée de tomates fraiches
Blettes sauce Mornay
Blettes aux deux sauces (comme pour les lasagnes)
Charlotte de blettes au flan de tomates
Côtes de blettes au jus de cèpes et purée de vitelotte
Côtes de blettes au coulis de tomates (recette maman)





Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

jeudi 9 janvier 2020

Pintade forestière aux carottes du potager et riz sauvage


Pintade forestière aux carottes du potager et riz sauvage

1 pintade fermière d’environ 1,2 kg découpée
400 g de champignons (champignons de Paris, bolets, cèpes, girolles)
200 g de lard fumé
4 échalotes
25 cl de vin blanc sec (Pinot blanc d'Alsace)
25 cl de bouillon de volaille
1 branche de thym
1 feuille de laurier
2 c. à soupe de farine
1 c. à soupe d’huile d’olive
Sel
Poivre

Garniture
 200 g de riz sauvage bio
600 g de carottes bio du potager (variétés de couleur pour moi)
Beurre, sel, poivre


Dans une cocotte en fonte, mettre l'huile et une noix de beurre.
Saisir et dorer les morceaux de pintades.
Les réserver hors du récipient.
Dans la cocotte ajouter les lardons, les échalotes émincées, bien saisir sans trop colorer.
Remttre les morceaux de pintade dans la cocotte, mélanger le tout.
Saupoudrer de farine, bien remuer et laisser cuire très doucement 4 minutes.
Déglacer au vin blanc en raclant bien tous les sucs.
Ajouter le bouillon de volaille.
Ajouter thym, laurier, muscade.
Laisser cuire doucement en remuant de temps à autre 25 mn. Surveiller.
Ajouter les champignons soit frais soit surgelés.
Laisser cuire encore 15 mn.

Les carottes
Les carottes de couleurs sont très goutues, avec des saveurs très différentes.
J'adore en faire des mélanges qui sont savoureux et fondants.
Elles proviennent du potager.
Cuire les carottes lavées, émincées en longeur dans un peu de beurre,
une c à c de miel ou sucre et couvert à hauteur de bouillon de volaille.
Cuire 15 mn environ (pour celles du potager)

Le riz sauvage
Dans un premier temps, je le cuit à l'eau 7 mn, puis je l'égoutte,
 je mets un peu de beurre dans une sauteuse, je fais revenir, de l'ail, du persil et une échalote émincées, sans colorer, puis j'ajoute le riz quelques secondes et je mets 2 fois son volume de bouillon de poule, je laisse mijoter 15 mn environ.


Dresser le tout sur assiettes chaudes.
La sauce à part ou non ..! 





Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

jeudi 26 décembre 2019

Buche tiramisu (hyper facile)



Buche tiramisu (hyper facile)

La bûche de dernière minute ou presque...Plus facile y a pas ..!
Vous savez faire un tiramisu ?  Alors on se lance...!
Ici pas de blancs d'oeufs battus, mais de la crème un peu de gélatine, 
quelques biscuits à la cuillère
maison ou pâtissier et en 15 mn la bûche va être montée.
Il faudra patienter un peu pour la déguster.

Pour  6 personnes

200 g de mascarpone
250 g de crème entière liquide
2 jaunes d'oeuf
70 g de sucre glace
2.5  feuilles de gélatine (5 g)
Vanille une gousse ouverte en deux et raclée au couteau
 et zeste d'un quart de citron

12 biscuits à la cuillère maison ou pâtissiers
ou génoise maison (si vous avez le temps)
un verre à liqueur de liqueur de café (italien) ou marsala ou Amaretto
Un expresso bien corsé + 5 g de sucre

Cacao amer pour la finition et grains de café chocolat.


1. réhydrater la gélatine dans de l'eau froide 10 mn.
2. Séparer les jaunes d'oeufs et ne garder que ceux-ci.
3. Battre les jaunes avec le sucre, bien battre jusqu'à blanchiment des oeufs,
ajouter le mascarpone
bien fouetter afin qu'il n'y ai pas de grumeau.
**Mon petit truc, fouetter le mascarpone seul avant de l'incorporer de cette manière
la masse onctueuse reste stable.
3. Ajouter les graines de vanille et le zeste de citron.
4. Fondre la gélatine égouttée dans deux cuillères de lait au micro ondes 20 secondes.
5. Ajouter la à la préparation aux oeufs et mascarpone en fouettant bien.
6. Monter la creme en chantilly (sans sucre)
7. Mélanger en trois fois les deux préparations en soulevant bien la masse oeufs/sucre,
sans faire retomber la crème.


Prendre l'expresso sucré et ajouter la liqueur. Gouter si c'est à votre gout.
Garnir la moitié du  moule à bûche de la préparation de crème, puis ajouter
les biscuits imbibés (juste à moitié, qu'il reste un peu de croquant).
Puis recouvrir du reste de la crème et tapisser le dessus d'une rangée de biscuits
imbibés aussi à demi.
Serrer avec un couvercle et filmer le tout.
Mettre au congélateur 4/5 heures.
Démouler encore gelé.
Laisser décongeler au frigidaire 2/3 heures.

Puis saupoudrer de cacao amer et décorer à votre gout.

Joyeuses fêtes !




jeudi 19 décembre 2019

BÛCHE AU CHOCOLAT ET NOISETTE (très facile)




Très facile et plus rapide. Biscuit, et mousse au chocolat !
Ici un moule plus petit pour 6 à 8 personnes

Une base de gâteau aux noisettes très légère.



Une mousse au chocolat noir
200 g de chocolat noir 56 % et 20 g de crème liquide ou lait entier
300 g de crème liquide entière
Un sachet de Cremfix et une c à s de sucre en poudre vanillé

Mettre à fondre au bain-marie le chocolat émincé au couteau (cela fond mieux et plus vite),avec le lait ou le petit peu de crème.
Mélanger bien et laisser tiédir  avant de mélanger à la chantilly.
Monter la crème en chantilly avec le sucre et le Cremfix, et mélanger délicatement avec le chocolat refroidi, mais pas durci.
Réserver.
Dans votre moule garni d'alu (voir ci-dessus)
Déposer le biscuit, imbiber avec un sirop au rhum à la place du limoncello.
Déposer la mousse chocolat, bien lisser.
Déposer le socle, imbiber légérement.
Filmer le moule et entreposer au froid (congélateur 2 heures)

Puis faire les finitions rustiques comme une bûche de pin au chocolat lait et noir .
Démouler et garnir de crème chocolat ou de chantilly ou un reste de mousse.
200 g de crème - 100 ge de chocolat au lait et 50 de chocolat noir
Monter en chantilly, fondre les chocolats ensemble et quand c'est presque froid mais encore pâteux, mélanger les deux délicatement et garnir.
Ici toujours décors ludiques pour les enfants.
Manque petits triangles de chocolat et gavottes pour le croquant de la chose au bas de la bûche. Mis plus tard afin de ne pas ramollir.

*Le rhum est cuit avec le sirop, il ne reste pas d'alcool, il s'est évaporé.

La coupe, plus tard.

Tout ce que je peux en dire c'est que les gourmands qui ont dévorés les chutes des bouts et les restes sont impatients de manger le gros œuvre (lol).





JOYEUX NOËL !



Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur
Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

mercredi 4 décembre 2019

Saumon sauvage et son chou-fleurs façon florentine



Saumon sauvage et son chou-fleurs façon florentine

Les fêtes approchent et on se prépare en douceur pour passer de bons moments en famille, 
mais en attendant, on mange chaque jour et bien que la vie n'ai pas encore repris
 un rythme normal à la maison, on se fait parfois des petits plaisirs.
Comme ce plat de poisson inspiré d'un site italien mais arrangé à ma sauce
comme souvent. Un délice que je referai volontiers tant l'accompagnement m'a plu.

Pour 2 convives

2 filets de saumon sauvage
2 oeufs bio
un demi choux-fleurs
300 g d'épinards frais
une gousse d'ail
beurre et huile d'olive
*1/2 l de bouillon de volaille ou de légumes
(juste pour couvrir à hauteur, il se peut qu'il vous en utilisiez un peu moins)
60 g de crème liquide
sel, poivre
Ciboulettes et persil

Cuire les 2 oeufs pochés  les réserver.

Préparer le demi choux fleurs en gardant quelques beaux bouquets pour deux personnes.
Cuire le reste et les bouquets dans le bouillon de volaille couvert à hauteur par le liquide 7/8 mn.
Retirer les bouquets du bouillon, les reserver.
(Au besoin retirer un peu de bouillon pour obtenir une purée).
Mixer le reste avec le bouillon (vous obtenez une purée fluide), ajouter la crème.
Garder au chaud.

Dans une sauteuse, déposer une noix de beurre et piquer une gousse d'ail sur une fourchette,
bien la passer dans toute la poêle ou presser une peite gousse d'ail dans le beurre qui va mousser un peu, ajouter les épinards et laisser tomber doucement avec sel et poivre cuire (environ 7 mn).

Dans le même temps chauffer une noisette de beurre dans une poêle et saisir doucement
les filets de poisson 5 à 7 mn suivant épaisseur à feu doux. saler, poivrer.
Le centre est à peine cuit (un poisson trop cuit n'est pas bon).

Dresser sur assiette chaude
(Veiller à bien égoutter tous vos éléments)
Le lit d'épinard, les bouquets de choux fleurs et l'oeuf poché.
Le poisson sur le côté.
Napper du velouté de choux-fleurs.
Parsemer de ciboulettes et persil.
Ouvrir l'oeuf pour la présentation.

Bon appétit...!








Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur.
 Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.