jeudi 4 octobre 2018

Parce que la vie continue.... Il faut penser à un retour !



Parce que la vie continue.... Il faut penser à un retour !


Chers lecteurs, certains d'entre vous m'ont envoyé des petits mots en s'inquiétant 
de mon silence sur le blog. Je les remercie vivement.
Cela m'a beaucoup touché et réchauffé le coeur !

La vie a sa logique qui n'est pas forcément la notre, et elle met nombre d'épreuves sur
notre chemin, parfois amusantes, joyeuses et parfois les plus sombres, les plus
tristes et insupportables. 
C'est cette dernière qui nous est tombée dessus il y a un an, un petit rien qui devient
récurent et puis le verdict .. la maladie est là et bien là.
Alors au début, on n'a rien changé à nos habitudes, on s'est juste adapté et on y a mis
tout notre coeur pour vaincre cette saloperie qui attaquait ma douce moitié.
Puis de mois en mois, c'est elle qui a gagné cette partie..!

Donc il n'était plus possible pour moi de venir aussi souvent, je n'avais plus le coeur, plus de
courage non plus, les jours et les nuits à se battre contre un ennemi invisible
 vous laisse complètement lessivé et vidé.

Voilà plus de deux mois maintenant que le grand vide est dans ma vie, dans mon coeur et
dans la maison, même les chats le cherchent partout et guettent son retour..!
Un moment j'ai voulu supprimer mon blog et ma tendre moitié m'en a empêché
en me disant "Non, ne fais pas cela, cela t'aidera.... plus tard".
Je pense que plein de sagesse et de sollicitude il a pensé que je vous retrouverais fidèles au poste,
et que nos échanges, nos partages m'aideraient a passer la vitesse supérieure
dans ces moments si douloureux.
Je ne suis pas d'un naturel bavarde, ni celle qui raconte sa vie sur son blog,
mais vous deviez savoir, comprendre pourquoi ce long silence..!

Je vais revenir doucement car en ce domaine, la douleur a ses hauts et ses bas et ce n'est pas
forcément facile chaque jour ou même chaque heure.

Il y a pas mal de recettes en attente (il fallait bien manger malgré tout).
Même des recettes spéciales qui pourraient intéresser certains atteints de maux semblables.

A bientôt chers lecteurs et soyez indulgents si parfois je ne suis pas encore totalement
dans cette passion, pourtant si intense et salvatrice qu'est la cuisine et le partage.

Ce blog était dédié à ma mamie Amélie, mais j'y ajoute mon gourmand d'amour,
c'est pour lui que je cuisinais avec autant d'amour et de joie...!