Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
La tourte au Riesling..! Un délice lorrain et alsacien..!

dimanche 1 juillet 2012

Vol au Vent de Cuisses de Grenouilles au Champagne, champignons et huile de truffe.



Vol au Vent de Cuisses de Grenouilles au Champagne, champignons et huile de truffe

Comment une tourte aux grenouilles devient un vol au vent plus léger, moins pâteux et surtout avec une pâte non détrempée. Une version plus légère en bouche qui sera adoptée sans réserve à la maison, moins de temps en cuisine pour un plat tout en finesse. 
Puisque la météo nous a encore lâchement trahi aujourd'hui, 1er juillet...plutôt 1er novembre avec brouillard et fraicheur à 14° ! C'est à table que nous avons trouvé le réconfort comme souvent cette année qui jusqu'ici n'est vraiment pas agréable.

Proportions pour 3 personnes

Ingrédients :

. 500 grammes de cuisses de grenouilles décortiquées (surgelées)
. 25 cl de Champagne ou *(blanc de blanc, Vouvray ou Crémant d'Alsace)
. 25 cl de bouillon de volaille maison
. 2 gousses d'ail,
. 1 bouquet garni,
. 2 échalotes (30g)
. persil
. 100 g de champignons de Paris émincés à tête brune (plus parfumés)
. 20 cl de crème fraîche
. 2 jaunes d’œufs bio
. Une c à c d’huile à la truffe
. Sel, poivre, muscade
. 3 Vol au vent feuilleté

Préparation :

- Chauffer 25 cl de bouillon de volaille (maison si possible), ajouter les 2 gousses d'ail, les échalotes et le bouquet garni, un peu de sel (attention si votre bouillon est déjà salé).
Quand il bout ajouter le Champagne.

- Pocher les grenouilles, 10 mn (+ ou -) environ suivant leur grosseur, goûtez-les).
Puis pocher quelques minutes les champignons.

- Égoutter les grenouilles et les champignons, réserver le court bouillon.

- Réduire le court bouillon afin qu’il ne reste que la valeur d’une tasse à déjeuner.

- Mélanger deux jaunes d’œufs bio avec la crème et une c à c de farine de maïs ou d’arrow-rot.

- Mélanger au bouillon réduit, laisser épaissir sans cuire (comme une anglaise).

- Rectifier l’assaisonnement (sel, poivre et muscade).

- Mélanger les grenouilles et champignons à la sauce dans une casserole(pour moi posée au bain-marie sans bouillir).

- Ajouter une c à c d’huile à la truffe (cela apporte une rondeur, une douceur suave).


- Ajouter un peu de persillade (persil, et un peu d’ail ciselé, au besoin une pincée d’ail déshydraté, c’est moins fort en goût).



- Chauffer à la dernière minute les bouchées au four.

- Disposer sur des assiettes chaudes.

- Verser l'appareil chaud dedans et servir aussitôt.


* On peut plus simplement faire cette recette avec un bon Riesling, mais le résultat sera différent.



Autre recette de cuisses de grenouille : A la crème 




Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

26 commentaires:

  1. Veux-tu que je te dise ..? J'aime ta table quand il fait mauvais, riche, savoureuse, pleine de générosité, pas à dire tu sais compenser avec maestria ! Bravo Chef(e) !
    Après les gros orages et la peur sur la ville, je me serais bien mise à table avec toi, cette fois encore !
    Bisous ma Belle et bonne semaine avec ou sans pluie, tu nous régaleras de toute façon (rire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable toi aussi ! J'ai pensé à toi en voyant les infos ce soir, quel désastre ! De quoi avoir très, très peur.
      Bisous

      Supprimer
  2. Je suis toujours épatée quand je passe te voir. Une table pleine de saveurs et de finesse. Bravo mon amie.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que l'orage n'a pas causé trop de dégâts chez toi. En attendant je me régale aussi de ces vols au vent savoureux. Je cuisinais souvent les cuisses de grenouille lorsque nous habitions Lyon et c'est dommage je les ai complètement oubliées.
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Miam :) ça a l'air super bon !

    Plein de bisous doux ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  5. une jolie présentation pour un met très fin et raffiné...Quel temps encore ce matin...
    C'est désespérant
    Bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
  6. des saveurs encore pas testées mais ça doit être un vrai régal
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. j'avais gouté une tourte au cuisse de grenouille, et là je dois dire que je suis super contente de lire cette recette qui me tente beaucoup. Une façon qui change des cuisses de grenouille au persils que l'on trouve dans ma région, bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. mais c'est noël ou fêtes tous les jours chez toi :-)
    j'adore les cuisses de grenouilles, c'est tellement bon !!!
    alors là tes vol au vent j'en ferais bien mon repas :-)
    bisous ma belle :*}

    RépondreSupprimer
  9. J'aimerais beaucoup essayer cette préparation à la grenouille. Voilà bien longtemps que je n'en ai pas mangé et transformée ainsi en vol en vent, une entrée festive et savoureuse accompagnée de Vouvray, un délice.

    RépondreSupprimer
  10. C'est vrai que c'est super bon les vols au vent mais je ne pense jamais à en faire!!

    bisous et bon mardi.

    RépondreSupprimer
  11. Une belle recette! Même si je ne mange pas de cuisses de grenouille, cette recette est une bonne idée!

    RépondreSupprimer
  12. Je cherchais une recette de lapin à la sauge et j'ai atterri chez toi, avec bonheur : très joli ton blog ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  13. magnifique et délicieux, ça fait super longtemps que je n'ai pas mangé de vol au vent et ça me donne super envie, bises

    RépondreSupprimer
  14. C'est fin et délicat j'adore tout simplement !! Bisous

    RépondreSupprimer
  15. Ca doit être à tomber! Des années que je ne mange pas de vol au vent...

    RépondreSupprimer
  16. un vol au vent vraiment original ! Je ne mange des cuisses de grenouilles qu'en persillade donc ça me tente pour changer !

    RépondreSupprimer
  17. Grâce à toi, je me remémore mon enfance ....
    Quelle merveilleuse idée de présenter ce délice dans des vol au vent !, il fallait y penser !. Bravo-bravo Amélie, et merci.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Andrée,
    Nous aimons beaucoup, et ceux-là sont très beaux et bien garnis. Quel régal ! Bravo Andrée !
    Bon mercredi et plein de bisous doux.
    Nadine

    RépondreSupprimer
  19. J'adore le vol au vent de mon enfance Lorraine mais cette version aux cuisses de grenouilles et au champagne et vraiment exceptionnelle, bravo ma chère, j'adore ! Bises. Jeanne

    RépondreSupprimer
  20. j'espére que chez toi,ils se rendent compte de la chance qu'ils ont,peu de gens ont pareils repas chez eux .Non seulement c'est splendide,mais c'est aussi raffiné,ca m'a l'air délicieux

    RépondreSupprimer
  21. j'en ai l'eau à la bouche !! quand es ce que tu m'invites donc.. ??? lol
    Belle fin de journée à toi
    bisous

    RépondreSupprimer
  22. Il y a une éternité que je n'ai pas mangé de grenouille! Et ça n'est pas prêt d'arriver avec mon mari qui ne veut même pas en entendre parler! Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Un vrai délice cet entrée, merci de nous l'avoir fait partagé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, et merci pour le témoignage gourmand. Bon dimanche

      Supprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !