Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des myrtilles..!

dimanche 7 avril 2013

Tourte - Pie aux grenouilles et morilles au Riesling

 

 

Tourte - Pie aux grenouilles et morilles au Riesling

Un délice que nous avons déguster le jour de Pâques en famille. Un mix de deux recettes de Marmiton qui nous a plu de suite. Comme toujours interprété à la sauce Amélie.Cuisses de grenouilles de chez Thiriet, produits surgelés de qualité.

 Source : un mix de deux recettes qui nous a séduit

 Ingrédients (pour 4 personnes) : 


- 800 g  de cuisses de grenouilles congelées(Cuisses et dos, emballées individuellement, meilleures que celles en vrac)
- 1 verre de vin blanc (15 cl) de Riesling
-  8 ml de Cognac ou Armagnac
- 1 sachet de court-bouillon ou fait maison
- 800 g de  pâtes feuilletées maison ou du boulanger
- 2 échalotes + une petite gousse d' ail
- 1 demi boîte de morilles séchées (20g)
- lait pour tremper les morilles 30 cl
- 200 g de champignons de Paris blanchis préalablement
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche
- Une c à s d'herbes déshydratées (persil, ciboulettes, ail)
- 1 œuf bio
- sel, poivre
- un œuf battu pour dorer
  1. Faire tremper les morilles dans du lait tiède, une heure avant au moins.
  2.  Cuire les morilles dans le lait de trempage (en les filtrant, il y a parfois du sable dans le fond du bol!) environ 15 mn.
  3. Préchauffer le four à 200°.
  4. Décongeler les grenouilles ou pas, elles peuvent être mises encore surgelées dans le court bouillon.
  5. Les mettre dans un faitout et les cuire avec le court-bouillon et le vin blanc pendant 12 à 15 min.
  6. Laisser refroidir.
  7. Détacher les cuisses des os.
  8. Faire revenir les cuisses de grenouilles désossées dans du beurre, puis ajouter l'ail écrasé et les échalotes ciselées fines. Flamber avec le cognac.
  9. Retirer les morilles cuites et faire réduire le lait.
  10. Mélanger la crème avec le jaune d’œuf, saler et poivrer.
  11. Mettre les grenouilles au fond de cassolettes, puis ajouter les morilles, les champignons émincés et blanchis, le lait réduit et la crème et les herbes déshydratées (gout agréable, mais moins fort que frais, ne dénature pas le produit).
  12.  (le tout refroidit, car la pâte feuilletée ne gonflerait pas autant si la préparation de la cassolette est chaude, la pâte tomberait plutôt à l'intérieur).
  13. Recouvrir avec des ronds de pâte feuilletée plus grands que le diamètre du bol. Mouiller le bord du bol à l'eau froide pour bien faire adhérer.
  14. Dorer à l’œuf battu.
  15. Mettre au four à 200°C (le temps que la pâte cuise, soit environ 10 min).


Autres recettes de grenouilles :
Celle-ci merveilleuse, une recette ancienne de ma mamie :
Une recette que vous appréciez si j'en crois mes statistiques.
 Et celle-ci, ultra gourmande aussi :

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

24 commentaires:

  1. une jolie recette pour un dimanche gorgé de soleil...Bisousssss

    RépondreSupprimer
  2. C'est une très belle recette.
    Voilà des années, je me suis jurée ne plus manger de cuisses de grenouilles après avoir vu une émission où l'on montrait l'arrachage de leurs pattes!
    No comment!
    Et pourtant, je les adore!
    Bonne fin de week-end Andrée.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu ce reportage, sinon je serais comme toi, moi j'aime bien ces bestioles, j'en ai dans ma mare au jardin et je les respecte (lol). Ici, il y a le dos avec, et chez Thiriet, ils sont assez soucieux des bonnes conditions (mais avec les dérives des derniers temps, sait-on jamais)

      Supprimer
  3. Lorsque nous habitions Lyon, je cuisinais de temps en temps des cuisses de grenouilles. Depuis, je les ai complètement oubliées! Tu me donnes envie de m'y remettre avec cette belle recette. Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes enfants en avaient envie et depuis Noel, les recettes s'envolent dans les stats..cela nous a donné envie !

      Supprimer
  4. Une tourte festive joliment présentée et avec tout ce que j'aime !
    Bon lundi sous la grisaille à nouveau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie, bonne semaine, encore bien tristounette ! ♥

      Supprimer
  5. Cette façon de préparer les grenouilles qui me plait beaucoup, c'est aussi un super moyen de les faire découvrir aux enfants. Je tenterais bien cette recette pour les fêtes de fins d'année. BOnne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde s'est régalé sans modération. Bises

      Supprimer
  6. Bravo ma chère Andrée pour cette magnifique présentation qui cache un vrai délice ! J'adore les cuisses de grenouilles, c'est une excellente façon de les proposer, merci !!!! Bises, bonne semaine gourmande. Jeanne

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Cela change un peu des entrées dites "classiques" à Pâques.

      Supprimer
  8. Mais quelle patience ma chère Amélie à dépoter les cuisses, c'est tout petit pas beaucoup de chair mais tout de même un fumet tout raffiné. On les aime classique poêlées à la persillade ta recette en fait une entrée festive pour les fêtes sans contexte. Tu m'as fait saliver tout au long de ma balade chez toi, je n'ai pas vu le temps passé, qu'est ce qu'on est bien à la table de la belle Amélie. Biz bien amicale et bonne semaine.
    PS : merci de liker sur fb mes recettes tu es adorable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur A. m'a gentiment aidé pour ce travail un peu lassant. Biz...

      Supprimer
  9. Quelle belle tourte ! J'aime beaucoup les ingrédients que tu as mis !
    Très très belle recette !
    Je te souhaite une très bonne journée en ce mardi,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  10. Une recette qui me plait beaucoup, mais alors quel travail avec les cuisses de grenouille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A deux c'est tout de suite moins lassant ! Bonne journée

      Supprimer
  11. Coucou ma douce
    Oh quelle exquise recette que voilà, j'adore et j'en salive de plaisir et je t'admire car c'est un sacré boulot pour nettoyer les cuisses de grenouilles mais que c'est bon et çà fait très très longtemps que j'en ai pas mangé et je découvre ta délicieuse recette avec des morilles et tout ce que tu as mis dedans çà ne peut qu'être une pure merveille en bouche et un bon plat de fêtes. Oh que oui comme on est bien à la table d'Amélie.
    Bonne soirée et de gros bisous ma douce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur, que tu manques parfois quelque chose de tes racines, mais tu as en contre partie des choses plus exotiques qui nous manquent à nous ici. Bisous

      Supprimer
  12. Même si les cuisses de grenouilles ne m'attirent pas, je ne peux que saluer cette pie sublime! Bises andrée...

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !