Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des myrtilles..!

lundi 1 février 2016

Lapin fermier sauté chasseur


Lapin fermier sauté chasseur

Un plat bien campagnard, et bien de chez nous, qui avons été élevé et nourri à la campagne, 
chaque foyer ou presque avait des lapins et quelques poules.
Une viande pleine de protéines et très peu grasse, quand il est bio et de la ferme c'est délicieux.
Cette fois à la sauce chasseur, sauce gourmande avec lardons fumés (bio et paysan pour moi),
des champignons et un bon vin blanc (ici Pinot blanc d'Alsace, moins acide que le Riesling).
Je ne vous raconte pas l'odeur sublime qui se dégageait de la cuisine, un moment je me suis
vue enfant, rentrant dans la cuisine de mon papa .. ♥


Un lapin de 1.800/2.000 Kg (6/8 personnes)

Cuisson 45 mn (en tout)

1 lapin de 1,8 kg coupé en morceaux (réserver le foie)

3 cuillères à soupe d'huile + une noix de beurre

30 g de farine

4 échalotes
200 g de lardons fumés fermier
4 gousses d'ail
30 cl de vin blanc sec (Pinot blanc d'Alsace)
15 cl de bouillon de volaille (maison), ou de légumes
3 cl de Cognac ou Armagnac
1 c à c de concentré de tomate
2 carottes
250 g de champignons de Paris
1 bouquet garni
sel, poivre du moulin
7/8 g de sucre roux (adoucit le côté acide du vin)


Découper le lapin (ou par le boucher)

Émincer les légumes (échalotes, carottes et champignons) 

Détailler les lardons

Mettre l'huile et le beurre dans la cocotte, chauffer et déposer les morceaux de lapin.
Bien dorer toutes les faces. Retirer les morceaux et réserver.
Rissoler les échalotes, les carottes émincées et les lardons.

Remettre les morceaux de lapin, réchauffer le tout puis arroser de Cognac 
et flamber aussitôt.
Ajouter la farine en saupoudrant sur les morceaux, puis verser le vin blanc 
et le bouillon de légumes ou de volaille, le concentré de tomate.
Saler, poivrer.
Mélanger.
Ajouter le bouquet garni.
Porter à ébullition 15 mn.

Pendant ce temps, faire sauter les champignons dans une poêle avec un peu d'huile et
une c à c de jus de citron (pour garder leur blancheur).
Laissez-les rendre toute leur eau de végétation sans colorer.
Ajouter un peu d'ail et de persil et une pointe de sel.


Verser dans la cocotte avec le lapin.

Laisser mijoter 30 mn.

Rectifier l'assaisonnement au besoin.

Piquer la viande pour voir si elle est cuite (un lapin de la ferme est plus long à cuire 
qu'un acheté chez le boucher) au besoin prolonger un peu la cuisson.

Retirer le couvercle pour faire réduire la sauce (au besoin).

Stopper la cuisson et ajouter le foie dans la sauce sans le faire cuire, 
la chaleur suffira a le cuire à point.

(c'est l'accord parfait).








Autres recettes de lapin sur ce blog :










Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur.
 Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites

8 commentaires:

  1. Bien le bonjour amie épicurienne,

    Je vais suivre à la lettre cette recette qui accompagnera votre recette des pâtes en fin de semaine.
    Un retour ici sur cette expérience.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Luc, tout le plaisir sera pour mou de vous lire. Bonne semaine gourmande !

      Supprimer
  2. C'est mon lapin de compagnie qui va être content de cette recette! Des fois lorsqu'il fait des bêtises, je lui dis qu'il va finir sauce chasseur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre Titi, moi aussi je dis cela à mon chat quand il fait des bétises "attention tu finiras en terrine" ! Mais je l'adore et on rit bien de ses bétises. Mes enfants ont eu des lapins nains et crois-moi, ils n'ont pas été mangé (lol). ♥ ♥ ♥

      Supprimer
  3. Une assiette qui me fait envie, alors que je sors de table.....
    Bises et bonne année (c'est trop tard mais c'est sincère !
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. Ton assiette me met l'eau à la bouche! Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  5. Ce plat fut une réussite et un succès à la table.La cuisson au Pinot y étant pour bcp à mon avis.
    J'ai opté pour les pâtes plutôt que les knodels initialement prévues afin de n'avoir pas le stress d'un ratage et devoir improviser.
    Nous étions 8 et il n'a resté que les os de deux lapins.
    Merci encore et au plaisir.
    Bonne semaine gourmande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean Luc et merci pour ce beau retour sur recette. Ravie que ce plat vous ai plu et que vous sous soyez régalés.
      Bonne semaine à vous ...Gourmande bien sur ..!

      Supprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !