Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des myrtilles..!

samedi 13 octobre 2012

La semaine prochaine : Je cuisine le panais et les cèpes



Je cuisine le panais et les cèpes

La semaine qui arrive sera une semaine aux légumes de saison. Les panais, magnifiques cette année, les pluies du printemps les ont bien aidé à démarrer et les rongeurs les ont ignoré pour l'instant.
 Il revient aujourd'hui sur le devant de la scène en raison du regain d'intérêt pour les légumes anciens, mais également pour ses qualités réelles d'aliment-santé.
Jamais oublié dans nos jardins.
Puis les cèpes qui ont fait des pousses exceptionnelles ces jours-ci. 
Les conserves variées aux cèpes seront sur ma table (ce n'est pas possible chaque année).
Honneur aux panais du jardinier qui en a pris grand soin.
Le panais peut se consommer cuit en soupes, potages, couscous (Maghreb) et pot-au-feu, il supporte tout type de cuisson et accommode n'importe quelle viande ou poisson. Il est le plus souvent utilisé comme complément ou condiment, à cause de sa saveur assez vive.
Le panais se cuit comme la pomme de terre et peut être préparé en purée ou gratiné au four.
On peut aussi le servir cru, râpé avec huile et citron en salade.
Les jeunes pousses de panais sauvage peuvent agrémenter beaucoup de recettes. Elles doivent être cueillies tendres, tant que la tige est verte et que les feuilles ne sont pas complètement dépliées. Une fois cueillies, il suffit de les laver et de les émincer. On peut les utiliser dans tous les plats de légumes, les sauces (sauce tomates aux panais, ou bien en cubes dans les pâtes), les omelettes, gratins, etc.
La plante tout entière, la racine comme le feuillage, est consommée par le bétail et constitue un fourrage apprécié 
par les lapins.
Le panais préfère les terres fraîches, un peu lourdes, bien profondes. Il se plaît en plein soleil. Le panais se sème de février à juin et se récolte 4 mois après le semis. Ses racines peuvent passer l'hiver en terre, ce qui accroît leur goût sucré lorsqu'il gèle.
 Le panais se conserve dans une caisse remplie de sable, dans un local frais et aéré.


Cru comme cuit, le panais révèle une agréable saveur sucrée. Ce légume racine de la famille de la carotte renferme de nombreux minéraux et vitamines. Ses fibres et ses antioxydants auraient des effets bénéfiques contre certains types de cancer. 
Avec 3,4 g pour 100 g de légume cru, le panais est une bonne source de fibres.
Le panais est également riche en minéraux (manganèse, phosphore, magnésium, potassium...). Pour en profiter au maximum, le mieux est de le consommer cru (par exemple râpé en salade).
Il est riche en vitamine B9 (folate), laquelle participe à la fabrication des cellules du corps et des globules rouges. Belle teneur également en vitamine C et en vitamine E, antioxydant majeur.
S'il peut remplacer la carotte dans beaucoup de recettes, attention à sa teneur en glucides, que les personnes diabétiques ou hypoglycémiques doivent considérer.
Le panais se marie bien avec les cèpes, la truffe et les trompettes de la mort, les chanterelles fraiches ou séchées.
Sources : Wikipédia, Gerbaud, Passeport santé 



 La table lorraine d'Amélie
*****
Je cuisine le panais et le cèpe


Velouté de panais aux cèpes
 et son œuf de caille poché 



St jacques en panure persillées,
sur lit de cèpes et flan aux panais et huile de truffe 




Panais aux cèpes persillés 



Conserves de cèpes à l'huile
Conserves de purée de cèpes (pour utilisations futures) 


* Bien entendu, nos n'avons pas mangé tous ces plats le même jour au même repas ! 

* Désolée de ne pas être présente comme avant sur vos blogs. Trop occupée en ce moment et souvent absente.
Je ne vous oublie pas pour autant et j'ai hâte que ma vie reprenne un rythme plus cool.
A bientôt.




Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

5 commentaires:

  1. Voilà une semaine qui promet de succulents rendez-vous. Il me tarde de découvrir les recettes.
    Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  2. Le panais, ça ne m'emballe pas, mais peut-être l'avais-je mal cuisiné! Bisous

    RépondreSupprimer
  3. j'ai découvert ce legume l'année dernière, mais personne n'a bien aimé son gout qui est tout de meme un peu particulier, dommage car en effet c'est bon pour la santé! Bon dimanche, bises
    Lou

    RépondreSupprimer
  4. Un joli sujet, souvent méconnu. Il ne faut pas le cuisiner seul ce légumes, mais comme c'est nouveau pour beaucoup...! Tu as raison de traité le sujet cela rendra service aux petites nouvelles. Bisous ma Belle, prends soin de toi, fais gaffe, les travaux et ton dos...laisse Monsieur gérer ce qui est trop dur pour toi. Il fait froid à Gérardmer aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  5. Oooh, des cèpes ! Hum ça donne envie tout çà. Je n'avais jamais pensé à cette association.
    J'attends avec impatience la recette avec la St Jacques, un des autres petits péché mignons.

    C'est toujours un plaisir de venir faire un petit tour sur ce magnifique blog. Bravo.
    Bisous, au Grizzli aussi(je ne pouvais pas m'en empêcher, pardon, pardon...)
    Ghislaine

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !