mercredi 27 février 2013

LASAGNES AU VEAU FERMIER ET CEPES


Lasagnes au veau et aux cèpes

Une autre déclinaison des lasagnes, cette fois au veau fermier pour moi et aux cèpes récoltés cet automne et surgelés. Nous aimons beaucoup la douceur de la viande de veau, qui fait un mariage parfait avec les cèpes. Pour nous le top des lasagnes !
*Veau fermier ici clic ou ici les deux sont parfaites.

Ingrédients (pour 4 personnes) : 
- 600 à 800 g de veau (épaule),  haché par vos soin.
- 300 g de cèpes surgelés, un oignon émincé, une gousse d'ail. (a défaut des champignons de Paris frais)
- Une c à s de fond de veau (maison ou déshydraté)
- Un verre de vin blanc sec (Riesling) 20 cl (pas indispensable, mais apporte une note acidulée à l'ensemble.
- 500 g de *coulis de tomates maison ou autre
- Thym et origan (une pincée de chaque)
- 2 c à s d'huile
- 60 g de farine + 60 g de farine
- 1/2 litre de lait ou (1/4 de bouillon de volaille et 1/4 de lait) c'est plus léger et parfumé.
- 30 g de Comté râpé fraichement pour la béchamel + 40 g pour le dessus.
- Muscade, poivre, sel
- 6 à 8  pâtes à lasagnes environ
 Pour la viande :
  1. Hacher votre morceau de viande de veau (épaule car moins sec, mais cela peut être de la blanquette sans os et sans gras).
  2. Dans une autre sauteuse, faire revenir un oignon et une gousse d'ail sans coloration avc un peu d'huile, ajouter les cèpes émincés et laisser cuire 7 à 8 mn. Saler, poivrer légèrement.
  3. Dans une autre sauteuse faire revenir la viande dans l'huile d'olive, en éparpillant bien le hachis.
  4. Lorsque la viande est cuite (environ 8 mn), ajouter le fond de veau, un verre de vin blanc sec, et le  *coulis de tomates et laisser mijoter 10 minutes. (Il faut que l'ensemble devienne onctueux et bien lié). Saler, poivrer. Ajouter un peu de thym séché et d'origan.
  5. *(Mon coulis, une boite ou un bocal de 400 g de tomates, un oignon, persil, 1 gousse d'ail, sel, poivre, origan et thym, une feuille de laurier) - Faire suer l'oignon émincé, puis l'ail et le persil,ajouter les tomates un peu écrasées , saler, poivrer, ajouter un peu d'eau 0.25 cl, ajouter les herbes et laisser mijoter une demi-heure à découvert. 
  6. Mixer en retirant le laurier. rectifier l’assaisonnement. C'est prêt !) N'hésitez pas à en faire plus et le surgeler pour une autre fois.
Pour la béchamel :
Chauffer 60 g de beurre, ajouter la farine et tourner avec une spatule ou un fouet, quand la farine commence à mousser baisser le feu et ajouter le lait. Bien fouetter, ajouter le Comté râpé, un peu de noix de muscade et rectifier le sel au besoin. 
Montage des lasagnes :
- Beurrer le fond d'un plat rectangulaire et disposer une première couche de béchamel (cela évite de coller au fond), puis de pâtes à lasagne (cela permet de mieux servir les parts), puis alterner avec une couche de viande et cèpes, lasagnes, viande et cèpes,  puis une couche de pâte jusqu'à remplir votre plat. Ou alterner la béchamel entre chaque, nous on préfère la belle couche de béchamel au dessus et au dessous qui se mélange quand on mange et qui adoucit le tout.
- Finir par de la béchamel et Comté râpé  pour que le dessus gratine.
*S'il en reste c'est encore meilleur, les cèpes auront parfumé l'ensemble avec force. Idéal, préparer le plat la veille et le réchauffer.


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.

17 commentaires:

  1. Une version bien gourmande et presque festive. Un délice de saveur avec les cèpes et ce veau fermier. Merci pour les liens bien utiles en ce moment.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Une belle recette de lasagnes.
    je n'ai jamais testé avec des cèpes.
    Bonne soirée. Bises

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison, c'est le Top!!! Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Merci tout d'abord ma douce Amélie pour ton gentil passage et un chèque non mais tu plaisantes !!!! si je pouvais ma douce je t’enverrais du soleil gratos avec grand plaisir car j'ai vraiment trop chaud, je comprends trop de froid on n'en finit pas avec les grippes... mais trop de chaud c'est pas bon non plus et on est envahis de mousticos, araignées, couleuvres..... alors ma belle on fait moitié moitié et on sera super bien.

    Tes lasagnes au veau oh comme çà semble exquis, je note ton exquise recette avec plaisir car j'adore les lasagnes et là ta recette est trop bonne, à défaut de cèpes je mettrai des champignons de Paris, il est midi et là si tu me voyais comme je salive de plaisir devant ton délicieux partage.
    Bonne journée ma douce, bon rétablissement, prends bien soin de toi et de très gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Humm !
    Quelle belle idée de repas !! bises

    RépondreSupprimer
  6. Je sens là, comme un brin de provocations. Encore des lasagnes !!! Et des bonnes en plus, faites avec des bons produits bien de chez nous...

    Je demande une minute de silence pour toutes ces grandes enseignes qui pendant tant d'années se sont payé notre tête en nous faisant prendre des vessies pour des lanternes... (heu, non, pas tout à fait)... du cheval pour du boeuf (c'est plus juste !!) et je ne sais quoi d'autre encore. C'était quoi déjà cette pub, il y a quelques années, qui nous vantait le côté qualité/sécurité des marques... J'ai dû mal comprendre !!!

    Tous à vos lasagnes, faites maison bien sûr ! Chez nous, c'est bolognaise aujourd'hui, avec du vrai bon boeuf de la ferme Fritsch de Diebolsheim (67). Qui dit mieux ?

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit Bidule..chez nous aussi de la ferme, encore et plus que jamais, et Monsieur Amélie fait le tour pour regarder la nourriture des animaux..on ne sait jamais, la confiance est perdue depuis bien longtemps en ce domaine,alors on est vigilant un max.
      Bisous

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'il y a aussi la question de la nourriture animale. Mais bon, l'Europe va nous sauver puisque bientôt on recommencera à donner massivement de bonnes farines animales à tous (là, je ne rigole plus du tout !!!)

      Supprimer
  7. Dommage, si j'avais su, je serais partie plus tôt pour venir manger vers toi ! bonne journée, bises !

    RépondreSupprimer
  8. Je venais voir s'il en restait de tes exquises lasagnes au veau maison, oui alors je me sers c'est tellement bon ma douce.
    Oui en ce moment, on vit dans un monde de pourri, où plein s'en mette plein les poches pendant qu'on nous ment, entre le boeuf cheval, les oeufs où çà pose problème aussi.... et puis aussi les médocs génériques qui pour beaucoup ne soignent pas bien (quand on a connu le médicament "normal") et même peuvent rendre malades avec les excipients.... franchement çà craint !!!!!!
    Bonne soirée ma douce et de gros bisous tout doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne voudrais pas vous faire peur mais vous avez oublié les poulets aux antibiotiques de chez KFC, les cornichons Maille cultivé en Inde avec des pesticides interdits en France, sur d'autres légumes, l'usage de pesticides (hors France) ayant des conséquences connues sur le système nerveux,... Je continue ?

      On nous a trop longtemps caché toutes ces choses. Il faut maintenant faire circuler l'information pour permettre au plus grand nombre de pleinement jouer son rôle de consommateur responsable.
      On n'a de cesse de nous parler du sacro saint "pouvoir d'achat". Il est est un bien plus précieux : le pouvoir de NON achat. C'est à nous d'être exigents et à l'industriel de s'adapter et non le contraire.

      Je ne voudrais pas abuser mais, s'il reste une petite part de lasagnes... (lol)

      Supprimer
    2. Bien vu Bidule ! Nous avons longuement partagé tout cela sur Facebook et voilà deux semaines qui ne sont pas tristes du tout avec ce genre de partage...! Le cheval déguisé en vache nous a levé de nombreux lièvres...! Dans tous les domaines.

      Supprimer
  9. Mon commentaire vient de se perdre sur une fausse manoeuvre, Zut, je ne recommence pas tout. Je disais en substance que ton plat de lasagnes était fabuleux et que c'était un joli pied de nez aux lasagnes de cheval qui laissent rêveur quant à ce qu'on peut trouver dans d'autres produits pas forcément cuisinés. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  10. un petit plat comme je les aime! bravo Andrée, riche et belle assiette de lasagne, bon dimanche bisous :-X

    RépondreSupprimer
  11. coucou, une bonne nouvelle...mon blog revit... j'ai fais un article sur mon blog ce jour.
    Bonne soirée à toi

    bisousssssssss

    RépondreSupprimer
  12. Cette version est aussi gourmande, bravo, j'aime beaucoup et je chiperais bien ton plat hi, hi, hi !!!! Bises, merci encore. Jeanne

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !