dimanche 24 novembre 2013

Frivolités de truite fumée au radis noir et caviar de hareng


Frivolités de truite fumée au radis noir et caviar de hareng

Une petite entrée légère et gourmande avec la truite fumée (artisanale)
Plus de saumon chez moi avec tout ce que nous lisons à longueur de temps, 
m^me le saumon sauvage n'est plus sur (s'il vient du Pacifique c'est d'une façon, 
de l'Atlantique d'une autre, bref la planète est polluée partout et les élevages ont fait le choix du profit 
aux détriments de notre santé.
 Donc ici, pisciculture du coin avec un œil critique sur la nourriture (on ne sait jamais).
Tous les légumes et fleurs sont de notre jardin (Serre).


Pour 4 gourmets

4 tranches de truite fumée 
un petit pot d’œuf de hareng (Arenka)* ou de lump.
Un radis noir
une salade frisée
un oignon rouge
fleurs de bourrache, amarante et capucines
Deux c à s de mayonnaise maison
un jus de citron
Vinaigrette à la crème et au vinaigre de noix

Éplucher et râper le radis noir.
Ajouter deux c à s de mayonnaise maison 
Relever avec uns c à c de jus de citron, sel et poivre.
Goûter et rectifier à votre goût.
Etaler les filets de truite, retirer la chair brune s'il y en a.
Déposer une c à s de radis noir à la mayonnaise et enrouler.
Réserver au frigo.
Laver la salade frisée, préparer une vinaigrette 
au vinaigre de noix
(2 c à s de vinaigre de noix, 3 c à s de crème épaisse, une demi c à c de moutarde, sel, poivre)
Peler et émincer en rondelles fines l'oignon rouge.
Dresser juste avant de servir sur assiette.
La salade, les oignons, les rouleaux de truite fumée aux radis 
Ajouter une quenelles d’œufs Arenka ou lump
Décorer de fleurs comestibles bio.
Servir la vinaigrette à part dans une saucière.

Arenka * Ces petites billes sont en fait, tenez-vous bien, du hareng transformé
Pêchés en mer du Nord, fumés au feu de bois en Hollande, les poissons subissent leur ultime transformation en Espagne : les filets y sont réduits en microparticules par micronisation. Colorées à l’encre de seiche, ils sont ensuite façonnés en perle pour donner ce produit surprenant. Un aspect délicat, un goût subtilement iodé et fumé… on adore ! Ne manque à ces « perles de hareng » qu’un petit côté croquant.




Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.







11 commentaires:

  1. Voilà qui est fort appétissant même s'il est tard ! Bonne soiré,e bises !

    RépondreSupprimer
  2. Une jolie présentation :-)
    Je ne suis pas trop fan de ces produits ... Mais c'est appétissant :-)
    Bonne soirée. Bises

    RépondreSupprimer
  3. C'est une assiette très appétissante et question présentation tu détrône certains restaurants!
    Je suis bien d'accord avec toi, j'ai lu l'article au sujet du saumon mais si on n'a pas la chance d'avoir les produits de son jardin, comment veux-tu qu'on fasse?Pour ma part, je suis bien obligée de consommer les produits des commerçants et à part les fruits et légumes bios, je n'ai aucun impact sur le boucher de mon patelin. Quand à une poissonnerie, il n'y en a plus; je dois donc acheter mon poisson surgelé ou alors ne plus en consommer. Un choix difficile à prendre. Et le poisson en conserve? Faut-il aussi le bannir de nos assiettes?
    Bonne soirée Andrée.

    RépondreSupprimer
  4. Superbe assiette, comme toujours. Je suis très sensible aussi aux problèmes que tu évoques mais comme dit Brigitte, comment faire? En ville pas de jardin et encore moins de producteurs chez qui trouver les produits "sûrs". Bisous Andrée

    RépondreSupprimer
  5. Molto raffinata la tua ricetta, com una bellissima presentazione. Complimenti cara. Un abbraccio, buona giornata Daniela.

    RépondreSupprimer
  6. Rien que l'intitulé, on est transporté dans une autre sphère culinaire! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Une superbe assiette. J'aime beaucoup.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'invites quand dis ?
    Bonne journée à toi
    bisous

    RépondreSupprimer
  9. joli titre, jolie présentation,
    ton assiette est magnifique,
    merci Andrée
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. C'est magnifique, comme toujours !
    C'est malheureux à dire mais pour bien manger et surtout bien s'approvisionner, il faut du temps, beaucoup de temps. Si j'ai banni depuis belle lurette les plats cuisinés et que je m'adresse aux producteurs locaux pour la viande, je suis larguée concernant le poisson.
    J'aimerais beaucoup aussi pouvoir consommer les produits de mon potager mais je n'y consacre pas assez de temps pour obtenir les résultats attendus. Je ne renonce pas pour autant et ai meme décidé d'augmenter la surface, lorsque nos travaux de maçonnerie seront terminés au printemps.

    Grande décision également. Nous supprimons progressivement certains arbres "inutiles" pour les remplacer par des fruitiers.

    En parallèle, je continue de rever à enfin un éveil des consciences qui nous permettra enfin de respecter ce qui nous entoure pour notre plus grand bien. Mais quand je vois ce que l'homme est capable de faire à ses semblables, je me dis que ce n'est pas encore pour tout de suite le moment où il respectera sa planète (soupir). Alors, il me vient, dans la tete une petite ritournelle que je me mets à fredonner "je m'souviens on avait des projets pour la Terre, pour les hommes comme la nature...on laissait nos cœurs au pouvoir des fleurs..." et je reprends espoir.
    Ton plat avec ses fleurs illustre bien cet espoir... Merci.
    Bisous

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !