Le plat du jour.. ♥

Le plat du jour.. ♥
Récap... des recettes avec des myrtilles..!

mercredi 9 juillet 2008

"FLORILEGE DE MYRTILLES"


« FLORILÈGE DE MYRTILLES »


Pour vous dire merci et mettre à l’honneur un « fleuron » de la nature vosgienne, donc Lorraine, ma région que j’aime beaucoup, même si quelquefois elle est un peu rude !
Recettes de saison, car bien qu'elles se congèlent parfaitement, les cuisiner fraîches est un bonheur ! C'est aussi le pourquoi de ce "florilège".

Merci, pour ces 100 000 visites en quelques mois, moins de dix… !
Merci pour vos commentaires si chaleureux !
Merci à mes « petites puces » qui évoluent en cuisine, parait-il…grâce à mes recettes ! Mais elles y mettent tant d’ardeur et de bonne volonté que je n’y suis pas pour grand-chose… ! Bisous les filles, vous êtes adorables !
Et merci, pour l’amitié qui est née avec beaucoup d’entre vous, ces échanges là, si spontanés, si chaleureux, valent de l’OR !
Alors pour marquer ma reconnaissance, voici un « tourbillon » de brimbelles, comme on dit chez nous, vous allez en avoir le tournis…. !



Un peu de botanique :

Un peu de botanique sur le site « Délices au pays des myrtilles »

Attention, famille nombreuse !

La myrtille est une variété d'airelle de la tribu des Vacciniées (vaccinium myrtillus), qui comprend 13 genres et plus de 200 espèces.

Petite baie bleue violacée, elle possède une saveur acidulée et très parfumée.

L'arbrisseau qui produit la myrtille s'appelle le "myrtillier", il appartient à la famille des Éricacées.
Sa taille moyenne est de 20 à 30 cm ;
Je peux vous dire qu’il vaut mieux être en forme, les pentes sont raides, c’est souvent dans des endroits caillouteux et rocheux et ma foi, elles sont bien basses ces adorables petites baies, et c’est long, long pour remplir son seau, même avec un peigne, mais la plupart du temps c’est interdit.

Et une mise en garde que je répète à chaque recette de fruits sauvages et fleurs et plantes dans la nature.

 MISE EN GARDE IMPORTANTE - ECHINOCOCCOSE

Mise en garde importante  clic)si vous ramassez des fleurs, des fruits, des herbes dans la nature ou votre jardin si celui-ci peut laisser passer un renard ou un chien.


L’échinococcose est une maladie rare mais qui peut être grave. Elle peut engager le pronostic vital. Cette maladie nécessite la plupart du temps un traitement à vie ainsi qu’un suivi médical régulier qui sont autant de contraintes pour le patient.

Agent

C’est un parasite(*) appelé Ecchinococcus multilocularis ou plus communément "ver du renard". Cet agent infectieux parasite à l’état adulte certains carnivores, le renard et le chien en particulier. La larve de l’échinocoque se développe habituellement dans le foie des rongeurs sauvages, et accidentellement dans le foie de l’homme. Ce parasite est différent de celui qui est responsable d’une autre échinococcose, dite "kystique", ou "kyste hydatique", mais il est de la même famille.

Réservoir

Il est représenté en France métropolitaine par les renards essentiellement. Les chiens et les chats peuvent être infectés, mais il ne semble pas qu’ils jouent un rôle significatif dans la contamination en France. Le cycle évolutif du parasite passe par différents autres animaux, dont les rongeurs, qui sont donc (comme l’homme) des hôtes "intermédiaires".

Mode de contamination

L’homme peut se contaminer en ingérant des œufs du parasite. Ces œufs existent dans les excréments des carnivores (mais pas dans les urines, comme on le dit souvent !). On les retrouve sur les végétaux et baies sauvages accessibles aux renards et aux chiens et souillés par leurs déjections. Ces œufs d’échinocoques sont détruits par la cuisson. (Voir ma page Blogger sur ce blog sur les fleurs et plantes sauvages en cuisine).






Ses bienfaits

Pour la vision nocturne...

Pendant la deuxième guerre mondiale les pilotes de la Royal Air Force consommaient quotidiennement des saladiers entiers de myrtilles afin d'augmenter leur acuité visuelle pour leurs interventions nocturnes.

Depuis, la myrtille est utilisée en laboratoire pour la fabrication d'un médicament qui renforce la paroi des vaisseaux capillaires

Et pour le transit intestinal.
Un dicton « Lorsque la brimbelle apparaît, le médecin disparaît », cela en dit long sur ces vertus.

Très riche en vitamine C, la myrtille sauvage apporte aussi fer, magnésium, potassium et phosphore. Sa richesse en fibres lui donne des propriétés astringentes, antiseptiques et une action bénéfique sur le transit intestinal.

Enfin, la myrtille sauvage possède un concentré de flavonoïdes à activité dite "vitamine P" qui lui confère un rôle bénéfique pour la santé cardio-vasculaire et contre le vieillissement cellulaire.
Lire la suite ici

Un site formidablement bien fait qui traite le sujet très très bien.


FETE DES MYRTILLES A BRUYERES DANS LES VOSGES
un site que je viens de découvrir et qui situe bien la petite ville et ses occupations.
A quelques kilomètres de chez moi, il y a la fête des myrtilles avec chars, reine et demoiselles d’honneur, cette année c’est au 14 juillet.
Bruyères est jumelé avec Vielsam qui fête aussi les myrtilles.
Ainsi que Belfahy en haute Saône, sur le versant vosgien.

Pour la fête, plus de détails ici

Je ne vais pas recopier bêtement les comptes rendus, vous avez les liens si le sujet vous intéresse

Maintenant place aux réalisations et aux recettes :





Une recette toute simple, mais qui fait beaucoup d’effet.

Pour 4 charlottines de 8 de diamètre

2 petits suisses
150 g de crème liquide
150 g de myrtilles + quelque unes pour la déco
60 g de sucre en poudre (mais cela dépend de l’acidité et maturité des fruits, le mieux goûter !)
1 sachet de Kremfix
2 feuilles de gélatine
Une quinzaine de biscuits rose de Reims
Un peu de sirop de myrtille ou framboise
Un peu de coulis de framboise (facultatif)


Ramollir la gélatine à l’eau froide.

Mixer les fruits avec la moitié du sucre, garder quelques myrtilles pour la déco.

Ajouter les petits suisses égouttés, puis mélanger à nouveau.

Monter la crème en chantilly, ajouter le sucre et le kremfix.

Chauffer deux cuillères à soupe de sirop étendu d’eau et dissoudre la gélatine.

Mélanger a la préparation de fruit, puis ajouter la chantilly, mélanger doucement.

Garnir les disques d’un peu de beurre ou margarine, tapisser d’une feuille de papier sulfurisé, ainsi elle tiendra le temps de dresser la charlotte.
Couper les biscuits roses en deux, les imbiber de sirop détendu à l’eau (a votre goût, +ou – sucré) Ne pas les laisser détremper, il faut encore un peu de croquant.
Dresser debout les biscuits, cacher le fond avec les débris.

Remplir avec la mousse de myrtille et entreposer au froid 6 heures au moins ou la veille.

Démouler, retirer la bande de papier, et présenter avec un coulis de framboise (facultatif), mais bien meilleur, l’accord des deux fruits et super.





A la façon d’un gâteau basque, deux disques de pâte sablée une couche de pâte d’amande et une compote de myrtilles fraîches….un vrai bonheur, cela fond en bouche et l’acidité des myrtilles associée a la douceur de la pâte d’amande et de la pâte sucrée, un vrai délice !

Pâte sucrée

150g de farine
30g d'oeuf à température ambiante
90g de beurre
1 cuil à café d'essence de vanille
1 pincée de sel
1 zeste de citron bio
30g d'amande en poudre
30g de sucre glace

Sabler ensemble les poudres et le beurre mou
Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille et le zeste de citron râpé
Mélanger...........
Jusqu'à obtention d'une pâte qui se décolle du bol
Mettre en boule
L'aplatir légèrement, la filmer et garder au frais minimum 1 heure

La compote de Myrtilles

300 g de myrtilles 80 g de sucre a confiture, 150 g de pâte d’amande
Cuire les myrtilles et le sucre jusqu'à évaporation du jus, puis mélanger la pâte d’amande, laisser fondre et réserver au frais.

Etaler la pâte en deux disques entre deux feuilles de film ou papier sulfurisé, pour moi diamètre 20 cm.
Etaler le mélange pâte d’amande/myrtille en couche uniforme, en laissant deux à trois cm autour.
Coller au jaune d’œuf le disque supérieur en faisant bien adhérer les deux disques ensembles (il ne faut pas de fuites)
Dorer à l’œuf et faire des stries avec une fourchette.
Enfourner à 180° pour 15 mn environ.
Laisser refroidir un peu avant de démouler sur une grille

Le petit plus : faire un léger glaçage au citron et sucre glace !







Une recette empruntée à Anna, de la Bouilloire Bavarde, une recette super, pour utiliser les blancs d’œufs qui attendent au frigo, puis une alliance délicieuse de l’amande, le citron et les myrtilles fraîches, délicieuses et parfumées, un de mes fruits préférés.

400gr de myrtilles + 50 g de sucre à confiture

120 g de sucre en poudre,
90 g de poudre d'amandes,
90 g de farine,
Le zeste d'1 citron bio,
3 blancs d'œufs,
120 g de beurre.

Faire fondre le beurre à feu doux, battre les blancs d'œufs en neige ferme.
Mélanger le sucre et le beurre, ajouter la poudre d'amandes puis la farine et le zeste de citron.
Incorporez délicatement les œufs en neige. Laisser reposer 30 min.

Préchauffer le four à 180°. Chemiser de papier sulfurisé le fond de moules individuels (pour moi un moule à manqué en silicone)
Disposez au fond les myrtilles et le sucre à confiture puis recouvrir d'appareil à biscuit.
Enfournez et laisser cuire 25 min.
Laissez refroidir avant de démouler.


**Super aussi, avec de la poudre de noisettes, plus croustillant, dans les proportions (60 g de noisettes et 30 g de poudre d'amandes).**




300 g de myrtilles
200 g de mascarpone
200 g de crème battue en chantilly
1 s de stabilisant ou même un « kremfix »
80 g de sucre ou un peu moins, les myrtilles sont toujours acides

Mixer finement les myrtilles avec la moitié du sucre, ajouter le mascarpone, mixer à nouveau.
Battre la crème en chantilly, ajouter, l’autre moitié du sucre et le kremfix.
Mélanger les deux appareils avec finesse, puis mettre en sorbetière 25 à 30 mn.
Servir avec un sorbet citron, ou une boule vanille et un coulis de framboise…. !





Avec myrtilles fraîchement cueillies, il y va du résultat !

Il faut des fruits pas trop murs, la confiture prend bien plus vite.
Si vous avez un doute utiliser du sucre à confiture, mais je n’ai jamais eu de problèmes avec les myrtilles que nous cueillons nous même.

Très simple, il suffit d’avoir le même poids de sucre que de fruits, un peu de jus de citron bio, mettre à bouillir en tournant afin de ne pas attacher.

A ébullition cuire 6à 8 mn, si les fruits ne sont pas gorgés d’eau, cela va prendre très vite, vous pouvez la cuire plus longtemps, mais c’est au détriment du goût, les fruits n’aurons plus la même saveur.

Ebouillanter bien les verrines avant et mettre à sécher.

Lorsque la confiture est cuite, la mettre en verrine, les fermer et les retourner 20 mn.





Mes autres recettes aux myrtilles :













Vous avez de quoi, faire la saison des myrtilles qui chez nous va de début juillet à fin Aout sur les crêtes vosgiennes, où vous retrouverez de la tarte aux myrtilles sur toutes les tables des Fermes-Auberges.
Bon appétit !



Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. 
Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur.
 Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites


28 commentaires:

  1. Impossible de choisir une seule de tes recettes, elles sont toutes terriblement appétissantes. C'est presque cruel ;)

    RépondreSupprimer
  2. Cathy et Coralie9 juillet 2008 à 19:59

    Merci, pour ce florilège généreux comme toi...! Tu nous a vraiment bien aidé et on attend avec impatience toutes tes recettes.
    Gros bisous et mille merci aussi.

    Cora et Cathy

    RépondreSupprimer
  3. Amèlie, c'est trop beau, tu nous a encore gatées, c'est vrai que nous sommes tes petites puces ? Cela nous touche beaucoup...!
    Pas d'autres mots que M E R C I !
    Bises.

    Les Filles du L......

    RépondreSupprimer
  4. olalala pour ce qui aime les myrtilles c est le pied!!

    RépondreSupprimer
  5. Que du bonheur mais... par laquelle commencer???

    RépondreSupprimer
  6. coucou, nous aussi nous sommes de Lorraine et nous sommes bien contentes de découvrir ton blog, on reviendra avec plaisir, bonne continuation à toi ! Hanaé mini-chef de 3ans et sa maman

    RépondreSupprimer
  7. Avec toutes ces recettes gourmandes tu me donnes envie d'acheter des myrtilles, chez moi il fait trop chaud et elles ne poussent pas.

    RépondreSupprimer
  8. Toutes ces recettes de myrtilles me rappellent mes vacances en Lozère où je suis allée avec ma maman il y a quelques années de cela. Les seules fois où j'ai mangé des myrtilles, c'était là-bas. J'avais adoré ce fruit tout en regrettant qu'il ne puisse pas pousser là où je suis.
    Je crois que je vais finir par me laisser tenter et que je vais aller en acheter au marché.

    RépondreSupprimer
  9. Plus qu'une chose à faire, tous à la recherche des brimbelles !

    RépondreSupprimer
  10. Amélie, ton billet est vraiment SUPERBE. Tou y est tellement tentant !
    J'adore les myrtilles et tes douceurs sont affreusement gourmandes.
    Gros bisous
    Chrys

    RépondreSupprimer
  11. Toutes ces recettes aux myrtilles me donnent l'eau à la bouche !! Ce serait difficile de n'en choisir qu'une ! ^^ Et maintenant j'ai envie d'acheter des myrtilles .. :D Ah tentatrice vas ! lol

    RépondreSupprimer
  12. Bravo pour toutes ces recettes et merci de les partager avec nous :)

    J'adore les myrtilles, on ne saurait par où commencer avec les délices que tu nous proposes !!

    RépondreSupprimer
  13. Que de belles recettes autour de la myrtille.
    C'est un fruit que je ne cuisine jamais. Et qu'à vrai dire je n'ai jamais goûté alors tes petites recettes me donnent des idées :)

    RépondreSupprimer
  14. Quel magnifique florilege ! Bravo pout toutes ces visites, ton site le merite!
    Toutes ces myrtilles m'ont fait envie... malheureusement je devrai me contenter de tes photos...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  15. Je suis en pleines confitures en ce moment... Je viens d'en faire 12 pots ce soir ! Je vais bientôt avoir des myrtilles, merci pour toutes ces idées. J'ai un petit faible pour ton amandine !
    Bizzzzzzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  16. Superbe article, je cours acheter des myrtilles!!!
    excellente journée toi

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour toutes ces idées gourmandes à base de brimbelles !
    Bon week-end ;o)

    RépondreSupprimer
  18. Magnifique florilège et superbe billet ! Comme d'habitude on en salive rien qu'en regardant les photos :)

    RépondreSupprimer
  19. Quel merveilleux billet, toutes ces myrtilles, et ces belles recettes, ici malheureusement nous n'en trouvons pas ou prou, ou alors chez mon ami MrP.....d lol, dommage, je vais te laisser un mail
    je t'embrasse chère amie.

    RépondreSupprimer
  20. bravo Amélie ! ton talent explique ces visites nombreuses !
    tu as dû lire dans mes pensées (ou mon estomac....) : je rêvais de réaliser une tarte aux myrtille prochainement. je jette mon dévolu sur l'amandine aux myrtilles, mercI

    RépondreSupprimer
  21. bravo et merci pour le partage je ne sais pas par quoi commencer :-)

    RépondreSupprimer
  22. Bravo pour es 10000 visites, et plus à cette heure-ci.
    Quand je pense que tu hésitais à faire un blog!!
    tes myrtilles me donnent envie.
    La vraie Lorraine que je suis n'est jamais allée en cueillir!!!

    RépondreSupprimer
  23. Quel billet magnifique, on en a plein les yeux et on ne sait quelle recette choisir. J'ai appris plein de choses :)

    RépondreSupprimer
  24. Oh là là quel beau cadeau autour de la myrtille, fruit dont je raffole, tu viens de nous faire là ! je me suis délectée à lire tes recettes au fur et à mesure que mon curseur descendait !
    Un grand bravo pour toutes ces merveilles et merci
    bisous bisous

    RépondreSupprimer
  25. De la myrtille sous toutes les coutures, oh que j'aime ça !!! Un de mes fruits favoris.

    RépondreSupprimer
  26. C'est un superbe billet avec toutes ces recettes à la myrtille. Je ne sais laquelle je préfére, j'adore la tarte et la confiture (que je connais). Ta glace me fait très envie. Merci beaucoup pour toutes ces bonnes choses.
    Bisous et bon mercredi, Doria

    RépondreSupprimer
  27. Je d�couvre ton blog par l'interm�diaire de celui de Camelie. Quel bonheur ! J'ai ador� ton floril�ge sur la myrtille, qui est aussi l'un de mes fruits pr�f�r�s. J'ai pass� depuis 30 ans toutes mes vacances en Lorraine d'o� sont originaires mes grands parents paternels, je me suis r�gal� du p�t� lorrain, des saucisses, des tartes aux mirabelles et bien s�r aux myrtilles qu'on allait ramasser en f�ret. Que de merveilleux souvenirs de nature et de gourmandises ! Merci de me les faire revivre au travers de tes recettes.

    Krizo

    RépondreSupprimer
  28. Impossible de partir sans noter plusieurs recettes si gourmandes, bravo et merci beaucoup ! Bises et excellent dimanche.

    RépondreSupprimer


Merci pour vos gentils petits mots et encouragements.
Ce blog n'a aucune pub, par choix...!

Ps : les commentaires anonymes ; discourtois seront directement considérés comme Spammer et mis automatiquement à la corbeille !